Partager

Anodisation, thermolaquage, préanodisation ?


Traitements et couleurs : labels qualité et garanties

Nos châssis sont anodisés ou thermolaqués. Vous pouvez opter pour un laquage de texture sablée ainsi que les accessoires laqués dans la même couleur.  


L’anodisation pour rendre l’aluminium durable et préserver son caractère métallique naturel.

L’anodisation est un processus électrochimique d’oxydation accélérée qui renforce la couche d’oxyde superficielle de l’aluminium. Ainsi, l’aluminium obtient une grande résistance à la corrosion et une protection de longue durée. Ce processus rigoureux bénéficie d'une marque de qualité par l'intermédiaire du label Qualanod®. Celui-ci certifie la compétence d'une entreprise à traiter des produits en aluminium anodisé, dans le respect des règles de l'art. 


Le thermolaquage pour des performances techniques et esthétiques excellentes. 

Le thermolaquage consiste à déposer, par effet electrostatique, des peintures en poudre qui polymérisent à 200°. Les particules chargées d'électricité statique sont attirées sur l’aluminium comme par aimantation. Passée dans une étuve à 200°, la poudre durcit et se stabilise. On obtient ainsi un laquage très résistant. Grâce à ce procédé, les performances techniques et esthétiques de l’alu sont excellentes sur de nombreux critères : la résistance aux chocs, la dureté de surface, la tenue des couleurs, l'uniformité du rendu (pas de coulures ou de surépaisseur), un large choix de teintes (plus de 160 teintes RAL possibles), des possibilité d'effets divers : métallisé, texture, sablé…

Ce procédé se déroule selon les directives de la norme européenne Qualicoat® et est réalisé sous un contrôle très strict. 


La pré-anodisation pour l’aluminium exposé en environnements agressifs.

Le produit aluminium est d’abord anodisé puis thermolaqué. L'aluminium est un matériau de construction solide. Mais lorsqu'il doit être mis en œuvre dans des environnements agressifs, mieux vaut ne pas prendre de risque. Nous recommandons prioritairement la  pré-anodisation dans les environnements suivants : zones côtières et estuaires de grands cours d'eau, environnements industriels, à proximité de lignes ferroviaires ou de tramways, à proximité de tours de refroidissement, dans le voisinage de terrains d'aviation et d’élevages de bétail, dans les piscines couvertes et les stations d'épuration.

Le label Qualimarine® certifie, avant laquage, le traitement de surface des profilés destinés à une exposition plus sévère.

 

 


 


Partager